La commanderie de Richerenches - Vaucluse


En 1136, le seigneur Hugues de Bourbouton (petite seigneurie à 2km de Richerenches) fait don de certaines terres à l'Ordre du Temple, dont celle de Richerenches, alors inhabitée et inculte.
L'une des premières Commanderie des Templiers en terre de Provence y est créée.
Les marais sont asséchés et la production agricole s'oriente autour des élevages de chevaux et moutons.
C'est au cours de l'année 1138 que la Commanderie des Templiers atteint son plein développement, elle devint chef-d'ordre ou préceptorie (les autres commanderies de Provence en dépendaient).
La même année, Hugues de Bourbouton entre dans l'ordre comme chevalier et fait don de tous ses biens : il devint commandeur.
La commanderie est alors installée dans un quadrilatère de 74 mètres au nord, 81 mètres au sud, 58 mètres à l'est et 55 mètres à l'ouest, entouré de remparts et de tours.
On y trouve des logements, une chapelle, une forge, des bâtiments agricoles et des ateliers d'artisanat.

"Le Cartulaire de la Commanderie de Richerenches" publié et annoté par le Marquis de Ripert-Monclar; Ed. : Mémoires de l’Académie de Vaucluse – 1909